12e édition des stages de perfectionnement professionnel à Moncton

Nous sommes heureux de proposer aux praticien·nes de théâtre de la francophonie canadienne des stages annuels de perfectionnement professionnel, en collaboration avec l’École nationale de théâtre du Canada (ÉNT).

La nouvelle mouture se poursuit ! Après Edmonton et avant Winnipeg, les stages 2024 se tiendront à Moncton. Nous nous réjouissons d’offrir depuis 2023 des stages hébergés par nos membres, les compagnies de théâtre professionnelles francophones, à travers le pays.

Durant 15 jours, enrichissez votre pratique aux côtés d’autres praticien·nes et allez à la rencontre de la communauté artistique locale !
 

Du 22 septembre au 5 octobre 2024 au Théâtre l’Escaouette, trois stages seront proposés :

  • Combat de scène avec Nicolas Van Burek

  • Marionnettes et objets : interprétation, création, mise en scène avec Marcelle Hudon

  • Mise en scène : méthodes et expérimentations avec Solène Paré

Les thématiques ont été choisies en fonction des besoins du milieu.
 

Les stages sont rendus possibles grâce à un appui financier de Patrimoine canadien et du Secrétariat du Québec aux relations canadiennes.

L’ATFC, ses partenaires et son corps enseignant s’engagent à prendre des actions en faveur de l’accessibilité, de l’équité et de la diversité du milieu théâtral franco-canadien.

 

Informations pratiques
 

Qui?

Les stages s’adressent aux praticien·nes du milieu du théâtre de la francophonie canadienne possédant, idéalement, un minimum de cinq ans de pratique professionnelle. Par francophonie canadienne, on entend : les francophones évoluant en situation linguistique minoritaire, soit dans les provinces et territoires où la population est majoritairement anglophone.

Au cours des stages et du processus de candidatures, l’ATFC, ses partenaires et son corps enseignant encouragent la participation active des personnes issues de la diversité et s’engagent à mettre en place des dispositions afin de les rendre accessibles pour toute personne, avec ou sans handicap.

 

Quand?

Du dimanche 22 septembre au samedi 5 octobre 2024 (voyages inclus).

 

?

Au Théâtre l’Escaouette à Moncton au Nouveau-Brunswick.

 

Combien ?

350 $ par personne.

L’ATFC prend en charge le déplacement, l’hébergement et offre un montant forfaitaire par jour pour l’achat de nourriture.

Si les frais d’inscription représentent un frein à votre participation, nous vous encourageons à nous contacter.

 

Processus ?

Vous êtes intéressé·e ? Déposez votre candidature pour un stage, ou plusieurs, grâce aux formulaires d’inscription dont le lien est sur la fiche du stage. Il vous sera notamment demandé d’y indiquer une biographie puis de transmettre un CV et une lettre/vidéo d’intention.


L’appel à candidatures se terminera le 1er avril 2024 à 23h59 (HNP).

L’ATFC, ses partenaires et son corps enseignant s’assureront que le processus de sélection est équitable. Toutes les candidatures reçues seront analysées avec respect et intérêt.

Les jurys se tiendront au mois d’avril, à la suite de quoi tous·tes les candidat·es seront contacté·es.

 

Pour toute question, vous pouvez joindre Chloé Saulas à logistique@atfc.ca ou au 613-367-5646.

Combat de scène

Crédit : Michael Cooper

Formateur : Nicolas Van Burek

L’atelier servira à présenter aux participant·es les concepts de base du combat de scène. Cet atelier n’est pas une certification, mais proposera aux participant·es un aperçu approfondi sur les techniques et méthodes nécessaires pour la chorégraphie et la performance de combat théâtral.

Il s’agira d’une étude des principes fondamentaux tels que les cibles, la distance, la convergence et la vitesse. Les participant·es apprendront une série de mouvements et de techniques qui seront le point de départ pour la chorégraphie d’une scène de combat pour le théâtre.

La première moitié des sessions sera axée sur le combat à main nue. La deuxième moitié se concentrera sur le combat armé, particulièrement avec épée. Dans les deux cas, la performance d’un combat sera le but ultime.

Les sessions comprendront un échauffement centré sur la préparation du corps, l’étirement et l’étude de mouvements requis.

Les participant·es seront encouragé·es de venir prêt·es au mouvement, voire à une pratique sportive. Les vêtements apportés doivent être propices à l’exercice. Durant les ateliers, chaussures et lunettes de sécurité (fournies par l’ATFC si vous n’en possédez pas) seront requises pour les sessions armées (avec accessoires de scène).

Le formateur pourra prendre certaines dispositions concernant l’accessibilité à ce stage, en fonction d’éventuelles difficultés physiques et handicaps. 

Biographie de Nicolas Van Burek :

Avec près de 40 ans d’expérience, Nicolas Van Burek est comédien, cascadeur, chorégraphe de combats et enseignant. En tant que comédien, Nicolas Van Burek a joué dans presque chaque province au Canada, en anglais et en français. En tant qu’enseignant et chorégraphe de combat, il a travaillé au Canada, aux États-Unis et au Salvador. Certifié au niveau avancé avec l’Academy of Dramatic Combat, Nicolas Van Burek détient également une ceinture noire en Kung Fu et compte plus de 25 ans d’études des arts martiaux, notamment le Muay Thai, la boxe anglaise, le Taijiquan, le jiujitsu et le kickboxing. Comme cascadeur, il travaille depuis plus de dix ans à Toronto, où il est basé. Son CV comprend des apparences dans Star Trek, The Boys, Reacher, Titans et 12 Monkeys, parmi d’autres. Il est présentement un des chorégraphes de combat pour le Festival Stratford en Ontario.

Marionnettes et objets : interprétation, création, mise en scène

Crédit : Dominique Morin Loubier

Formatrice : Marcelle Hudon

Cette formation s’adresse aux interprètes, metteur·euses en scène et scénographes qui souhaitent intégrer la marionnette à leur processus de création. 

La marionnette se manifeste sous plusieurs formes. Du pantin maladroit à la marionnette à fils sophistiquée, de l’objet parlant à la gaine revendicatrice, de la marionnette à gueule à la marionnette sur table en passant par le théâtre d’ombres, elle fraye maintenant avec la robotique. 

Présente sur la scène, au cinéma et sur les nouvelles plateformes médiatiques, c’est un outil d’expression puissant qui traverse les époques et qui interpelle autant les adultes que les enfants. 

Travailler avec la marionnette peut être complexe et demander beaucoup de patience, mais peut aussi s’avérer simple et spontané. C’est un art souple, mais qui, pour décupler son éloquence, doit se soumettre à certaines conventions. 

Comment faire vivre une marionnette, un objet ? Quel est son langage ? Quel genre de texte ou de musique lui convient ? Quel type de marionnette répond à ce qu’on veut exprimer ? Qu’en est-il de la qualité de la relation entre l’interprète et sa marionnette ? Comment fabriquer des prototypes simples ? Quels matériaux utiliser ? 

Par le biais d’exercices pratiques et d’épisodes théoriques, nous répondrons notamment à ces questions. Dans un premier temps, nous expérimenterons les bases de la manipulation avec divers types de marionnettes et d’objets. Nous les mettrons en relation avec des textes et des musiques. Puis, nous fabriquerons des prototypes simples que nous intégrerons à de courtes formes. En dotant les participant·es de multiples outils et de références, cette formation sert de tremplin. Elle ouvre la voie à l’intégration des arts de la marionnette à divers types de processus de créations. 

Biographie de Marcelle Hudon :

Marcelle Hudon travaille avec la marionnette depuis près de 40 ans. Artiste du nouveau théâtre et des arts interdisciplinaires, elle utilise le théâtre d’ombres, la projection vidéo en direct, l’objet et l’automate pour créer des spectacles qui sont à la fois arts de la scène et arts visuels. Ses créations : Les portraits de la Renarde, Poursuite, et Le pavillon des immortels heureux ont été présentées dans des festivals internationaux de théâtre de marionnettes et d’art interdisciplinaire en Amérique du Nord et en Europe.

Parallèlement, elle collabore à de nombreuses créations destinées aux adultes et aux enfants comme conceptrice de théâtre d’ombres et de marionnettes. Elle a entre autres co-créé L’effet Hyde et Die Reise ou les visages variables de Félix Mirbt avec le Théâtre de la Pire Espèce. Elle a conçu et animé les images d’Innamorati pour le Quatuor Bozzini, Les doigts mobiles pour l’Orchestre symphonique du Centre national des arts, Les Fourberies de Scapin au Théâtre du Nouveau Monde, ainsi que celles de Babel Orkestra, l’opéra de voix parlées de Jean-Jacques Lemêtre dans le grand dôme de la Société des arts technologiques.

C’est une interprète/manipulatrice redoutable. On a pu la voir à l’œuvre au théâtre, à la télévision et au cinéma. Elle a notamment manipulé Jenny, le personnage principal du film Higglety Pigglety Pop ! de Clyde Henry.

Marcelle Hudon travaille présentement au projet DESSAIM, une étude sur l’expressivité des essaims robotiques en collaboration avec l’École de technologie supérieure, Polytechnique Montréal et l’Université du Québec à Montréal. Elle donne de la formation spécialisée aux artistes du théâtre, de la danse et des arts interdisciplinaires.

Mise en scène : méthodes et expérimentations 

Crédit : Julie Artacho

Formatrice : Solène Paré

Ce stage de perfectionnement met de l’avant l’aspect viscéral de la création. Nous chercherons à créer des moments chargés en tensions dramatiques. Lors de ces 55 heures de formation, les participant·es seront amené·es à se commettre dans des exercices pratiques (présentation d’un projet, performance en solo, direction d’une scène) et à participer à des discussions dirigées sur certains aspects du métier. À travers cela, seront évoqués plusieurs outils concrets d’analyse de texte, de direction d’interprètes et de spatialisation ayant pour but de nourrir le discours scénique des participant·es.

Biographie de Solène Paré :

Solène Paré est metteure en scène et directrice artistique. Diplômée de l’Université du Québec à Montréal en études théâtrales (2013) et du programme de mise en scène de l’École nationale de théâtre du Canada (2016), Solène Paré nourrit sa pratique artistique d’approches féministes queer. Elle fonde la compagnie de création Fantôme en 2017 et poursuit l’année suivante une résidence de trois ans au théâtre ESPACE GO.

Récemment, elle signe les mises en scène de textes contemporains : L’art de vivre de Liliane Gougeon-Moisan, La Brèche de Naomie Wallace, Les Louves de Sarah Delappe et Quartett de Heiner Müller. Elle s’intéresse également à l’opéra : La voix humaine de Francis Poulenc et Jean Cocteau et L’hiver attend beaucoup de moi de Laurence Jobidon et Pascale St-Onge.


Les stages de perfectionnement professionnel en chiffres :

  • 107 stagiaires pour 144 participations 
  • 22 stagiaires de l'Acadie
  • 56 stagiaires de l'Ontario
  • 29 stagiaires de l'Ouest

 

Les mots-clés des témoignages :

Capture d’écran 2023-01-27 103814.png

 

Témoignages
 

Bertrand Nayet - Bertrand Nayet.jpg

« J’ai beaucoup apprécié travailler avec les trois autres participant·e·s […] J’ai pu observer les forces de chacun·e et nous avons échangé sur nos projets respectifs. […] maintenant que je connais mieux ces personnes, leurs capacités, leurs intérêts, je serais très heureux, le cas échéant, de créer avec iels. »

Bertrand Nayet, comédienne, Manitoba (participant aux stages en 2023)

 

Gareau-Brennan.S headshot - Sophie Gareau-Brennan.jpg

« J’ai pu développer des connexions au niveau national et en apprendre davantage sur d’autres communautés de théâtre francophone en milieu minoritaire. Ce stage a beaucoup ajouté à ma pratique artistique ! »

Sophie Gareau-Brennan, comédien, Alberta (participant aux stages en 2023)

 

Choix1photo_CRÉDITBlayIMG_6918 2.JPG

« Je repars de ce stage avec... Pleins d’idées de projets en tête et le cœur rempli d’amour »

Valécia Pépin, Alberta (participante aux stages en 2021)

Partenaires financiers 

Associations provinciales partenaires

Respect de la vie privée

En acceptant de nous partager certaines informations de navigation, vous nous aidez à nous améliorer et à vous offrir une expérience de navigation optimale. Merci de votre appui! Politique de confidentialité

Activez les catégories que vous souhaitez partager, merci de votre aide! Politique de confidentialité

  • Google Analytics
  • Aucun pour le moment
  • Google Analytics
  • Facebook Pixel